Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

22.9.12

Leïla (Et pas Martine) en vacances :


Je vais devoir demander cette fille en mariage !

Bonjour Gilles,

Bonjour les internautes,

Nous sommes en septembre 2012, j’ai fait mon break ! Je vous avoue, j’ai joué 3 parties, dont 1 de perdue ! Mais bon c’était un VRAI BREAK !

Dès mon retour, il y a tout le courrier à dépouiller ! La maison à ranger ! Le linge à faire ! Et tout le reste….

Après mon retour, il me fallait fêter comme il se doit, mon année en plus ! Sauf, que cette année il y a eu notre concours de secteur à organiser le même jour ! Donc, il fallait redresser ses manches et hop ! Être présents pour les boulistes compétiteurs de concours !
Notre club ne présente jamais d’équipe !
Pourquoi ?!
Je vous le donne en mille !
Pour cause de jalousie !
Du genre –« Pourquoi eux et pas nous » !!!! Je pense que je n’apprends rien aux boulistes !
Pour ma part, je ne rentre pas dans ces considérations ! J’applique le règlement du club, même si je trouve cet article pas démocratique du tout ! Et je le dis haut et fort aux Présidents des Clubs et avant tout au mien !
Sinon, j’ai fait des progrès ! Je n’ai toujours pas de points supplémentaires ! C’est normal, je n’ai pas joué de concours !
Je stresse pour mon premier tête à tête ! Mais, si je tempère les choses, je peux transformer mon stress en bon stress ! Je l’ai lu avec différents mots dans le livre ! J’ai testé à l’entrainement et cela fonctionne !
Si aujourd’hui, j’ai fait des progrès, c’est oui, je le sais d’abord à moi que je le dois. Mais aussi, au fait que ton livre Gilles est accessible et compréhensible.
Maintenant aux entraînements, certains veulent jouer avec moi pour gagner. Et d’autres veulent jouer contre moi pour essayer de me battre ! Je vous avoue que j’en suis assez fière ! Car, ce n’était vraiment pas évident au début d’être acceptée par ce qu’on appelle « des bons joueurs » ! J’ai aussi appris une chose…même les « bons joueurs » lâchent certains jours ! Et c’est dans ces jours qu’on peut les battre ! Sauf que, c’est seulement pour eux, qu’ils disent que « c’était un mauvais jour ». Car finalement, c’est le mental qui est le bon joueur ! Et cela demande de l’énergie et surtout du MENTAL ! Ce fameux mental, dont Gilles nous parle souvent ! Ce mental, je l’ai apprivoisé ! Et grâce à lui, j’y arrive…au 13 ! Rien n’est jamais perdu ! La seule chose dont Gilles ne parle pas ou je suis passée à coté, c’est après cet état où le mental brille de toutes ses étoiles, il y a l’épuisement !
L’épuisement, c’est peu dire de le dire….
À bientôt pour un autre épisode.
Pétanquement vôtre.

Leïla
ليلي

Aucun commentaire: