Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

30.5.12

Il faut virer Alex !


Comme quoi, la télé, c'est comme le net : Faut pas tout croire ce qu'on y voit ! Ce pauvre garçon dit n'importe quoi !

@++
Sougil - A l’extérieur

Résultat sondage championnats de ligue :


SONDAGE : FAUT-IL NE PLUS FAIRE DE CHAMPIONNATS DE LIGUE ?

Je pense comme la courte majorité de votants !

@++
Sougil - Ligué

27.5.12

4 Sur 14...

Comme j'aime me fixer des objectifs, je m'étais dit : Si, au provençal je fais 1 sur 2, ça sera bien... Bon... Le terrain était vraiment difficile pour le tir : Pleine gueule ou rien... J'ai quand même réussi à en toucher 4 sur 11 le matin... Puis 0 sur 3 l'après-midi....

A notre (je parle en général car toutes les équipes se valaient à peu près) niveau, tout se joue au point, aux enquillages, aux pousses-pousses... Résultat : Deux parties perdues 11-9... Avec (encore), un champion du monde de la mauvaise humeur (auquel j'ai déjà eu droit en ligue mixte)... Je me demande si je ne vais pas changer de "sport"...

On s'est bien amusé quand même ! Ce qui était, malgré tout, l'objectif premier !

@++
Sougil - Prof en salle

26.5.12

Finale du championnat de France pétanque minimes 2009 :

Une vidéo de jeunes que je connais, en partie, très bien puisqu'en noir, ce sont des vendéens... Je me mets à la place du papa, (un des deux "coachs"), qui voyait son petit (milieu), en finale du championnat de France... Papa qui sur les terrains, est toujours très classe, et qui donc, inculque ça naturellement à son petit... 


@++
Sougil - Patrick Bosso

20.5.12

Détruire ou serrer ?

Difficile question, qui dépend toujours de beaucoup de critères… Dernièrement, je jouais avec un partenaire très aguerri, terrain difficile, on était mené 7 à 9… 2 boules en main pour moi, 4 pour l’adversaire, le point, quasi imprenable pour l’adversaire par terre, on était en second avec un point très correct à 30 du but…

Que faire ?

Mon partenaire préférait serrer le jeu, et vu que le point était difficilement prenable, que je laissasse (Oui, le français est compliqué !) l’adversaire avec 4 boules en main en fin de mène...

A son grand désarroi, et contre son approbation, j’ai préféré tirer !

Tout d’abord, j’ai (enfin on, avec Charles Bronson) déjà expliqué ce que signifiait « jouer le jeu » (C’est dans mon livre !)… Ce n’était pas plus le jeu de tirer, que de pointer… Mais pas moins non plus. J’aurais préféré que mon partenaire me dise sans à priori : « Les deux sont bons, tu as les boules, tu fais ce que tu veux ! »… En tirant double, on ne perdait pas, et pourquoi pas, si l’adversaire arrivait à perdre mon point et manquer au tir, on pouvait espérer marquer… Il est aussi vrai que de serrer le jeu pouvait nous empêcher de perdre… Mais j’étais moins maître de mon destin avec cette solution… Peu importe la fin de la mène, ce n’est pas ça qui compte… C’est une question de philosophie et d’entente !

@++
Sougil - Anchois

Il y a des groupes qui, à jamais, seront inégalés :

De la virtuosité... Pas besoin de casser les guitares ! Il vaut mieux en jouer...


@++
Sougil - Distrait

Coupe de France 2003 -3 :

18.5.12

Défaite en 1/8 :

On n'aura pas encore passé les 1/8 de ligue finalement... Sans démériter pourtant...
On marque 3 points la première mène, puis... Contrôle des boules ! Bon... Elles ne sont pas farcies, mais passer 12 boules sur l'assiette dure bien 10 minutes !



On reprend, et là, gros coup de moins bien physique pour moi avec ma classique crampe dans le bras ! On s'était levé à 5h30 le matin il faut dire : Ne pas être parti la veille commence à peser... Je règle le problème au fur et à mesure de la partie (Eau froide sur le bras plus absorption de figues !)... Mais on se retrouve mené 12-4...



On revient à 7 en alignant 3 carreaux à 10 pas... Puis, mène suivante, alors qu'on peut en faire 6, le tireur de sa dernière, frappe boule/but... Il sort le but ! On en fait 3... A la dernière mène il nous a fait encore un carreau à 12 mètres alors qu'il était en désavantage de boules... Bien tiré ! Même si j'ai tapé le carreau de ma dernière on a perdu là-dessus... Victoire méritée pour nos adversaires... Et évidemment, toujours des regrets pour nous... Ça ne s'est pas joué à grand chose !

@++
Sougil - Père Dodu

15.5.12

Journée laborieuse :

On se présente de bonne heure le matin pour la suite de ce championnat... On a vraiment bien joué la veille, et hors-mis ce moment où il a fallu se démener pour arracher à 10, cette difficile partie, le reste du temps, on s'est faufilé avec facilité, grâce à un bon niveau...

Malheureusement, les conditions ont considérablement changé... Le radieux et chaleureux soleil d'hier s'est éclipsé pour un astre froid, lumineux et inhospitalier. Le plus insupportable, c'est ce vent qui souffle un air sibérien et entêtant. Le froid nous enlace et nous ankylose... Nous avons plusieurs combats aujourd'hui. Pour tenter de lutter contre les cieux on a opté pour une grosse épaisseur de vêtements au détriment de l'aisance pour le geste...

Nous gagnons la première partie difficilement. Nous sommes le dernier de tous les jeux à atteindre treize. Ma partenaire a tenu la baraque... J'ai énormément encadré au tir...

Le tirage nous a offert de jouer contre les favoris. Merci !

Le carré d'honneur est totalement différent des terrains précédents : Un bitume élastique a laissé place aux pierres et graviers... Plus de repères... Les boules sont sur du carrelage... En tombant devant, même près, ça ne part pas...

Mon premier tir : Je suis 20 devant... Droit... Manqué ! Mon second tir... Je suis à peine plus long, la boule adverse est à peine caressée...

Tout le long de cette horrible partie, je ne vais faire que des "beaux" trous au fil... Mentalement, ma partenaire et moi étions pourtant en parfaite harmonie et sérénité... Nous perdons... J'ai été mauvais... Même très...

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, tant au niveau de la météo que de la réussite... Pas grave... Nous irons gagner la ligue !

@++
Sougil - Un con se tend
(En photo - de F. Sautron, nos bourreaux et vainqueurs du championnat - Je n'ai pas manqué de les féliciter !)

12.5.12

Merci Boulistenaute !

Pour, de temps en temps, donner à lire à son nombreux public, mes réflexions, très intelligentes :


@++
Sougil - File aux zobs

Une très bonne soirée de coupe de France :




Je l’ai dit, le plus gros attrait, à mon avis je précise, de ces rencontres inter-club, c’est l’aspect convivialité. Notre club a eu la très bonne idée, en accord avec notre adversaire, d’organiser notre rencontre un vendredi soir, ce qui, lorsqu’il fait bon comme hier soir, rajoute vraiment au côté sympathique de l’échange. Le club que l’on devait rencontrer est arrivé environ une heure avant le jet du but, ce qui nous a permis, à la bonne franquette, de se mettre autour d’une table et de casser une petite croûte tous ensemble tout en discutant… De boules évidemment ! Quand en plus, on connaît les joueurs adverses depuis l’âge de la tétine, ça donne un côté encore plus fraternel à cette petite soirée !


Peu importe le résultat sportif ! On s’est bien amusé et c’est bien là l’essentiel ! Mon petit Micka a rigolé aux larmes (nul doute qu’en cette période ça a dû lui faire du bien) et Bernard n’a pas cessé, en tête à tête, de m’embrouiller avec le score, enfin… Plutôt avec le sourire ! Bien sur, il ne manquait pas l’ingrédient essentiel : Un arbitre avec lequel j’ai joué dans le temps, qui, évidemment, n’a pas pu s’empêcher de faire un peu zèle… Mais, tout en me demandant quand même quand est-ce qu’on se fera un petit concours ensemble ! Le tout dans un excellent esprit et un niveau de jeu correct !

On a donc passé une soirée de pétanque dans la camaraderie, comme devraient se passer toutes les parties de pétanque, et j’ai apprécié !

@++
Sougil – Homme aux gènes

9.5.12

Bref... C'est très drôle !

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo



@++
Sougil - Bref... J'aime bien !

8.5.12

On est comme on est :


Je ne prétends aucunement être quelqu’un de parfait… A la pétanque, un adversaire m’a dit, par exemple, dernièrement, que j’étais une pleureuse, et je reconnais volontiers que je peux l’être ! Mais il n’empêche que j’estime être aussi bon perdant, intègre et honnête… Et pas de mauvaise foi !
Je me rends compte, pour mes partenaires, que je peux devenir aussi un peu difficile à jouer parfois, car je suis un gagneur exigeant… On ne m’a pas (encore) critiqué là-dessus, mais je conçois que la critque serait légitime !

J’utilise le net comme beaucoup pour m’informer me distraire… Mais il est vrai, aussi, que je l’utilise aussi pour dire ce que je pense… Et des fois ça ne plait pas !
On vient, sur Boulistenaute, de me critiquer,  pour  ne  « pas utiliser cette liberté de penser à apporter des idées positives au lieu de toujours vouloir détruire. »

Si par mon action, site, livre, discussions virtuelles ou non, on ne retient de moi que je ne suis pas quelqu’un de constructif et qui essaye de faire la promotion de la pétanque, alors… Je m’étonne ! Plus de 12000 visites sur mon site et 50000 visionnages vidéos par mois… Si vraiment j’étais celui qu’on décrit (Je commence à être habitué des jalousies que créent mes actions et prises d’opinions), est-ce que mon « blog pétanque » serait le plus visité de France ?
Même si je peux être têtu (mais pas borné), même si je peux implorer des dieux improbables quand je joue… Je ne critique pas pour être méchant, médisant, ou pour palier à quelques jalousies… Je me réjouis de la réussite sportive de certains ! Car elle est méritée ! Je me régale aussi, même si je suis maladroit, de la franchise et l’honnêteté de certains « gouvernants »…
A l’inverse, je m’attriste de la bêtise humaine… Mais, qu’on doit bien supporter puisqu’elle est de ce monde…

Bref…
(J’espère que vous connaissez ces programmes courts de Canal+)

On est comme on est… Mais une chose est certaine ! L’important, c’est l’intégrité et l’honnêteté ! Quand il m’arrive d’être à côté (Ca m’arrive) je m’en excuse… Mais si je suis dedans, alors, je ne lâche pas le morceau !

@++
Sougil – Un nègre

Vidéo Coupe De France 2007 - 3 :

6.5.12

Camembert président :

A 18h30, il semblerait que le gouda a 53 % de matière grasse.



@++
Sougil - L'autre pays du fromage

5.5.12

A l’ouest… Enfin… Plutôt au Nord-Sud :

Mardi dernier, petit concours départemental (Qu’on gagnera… En jouant la finale Bisounours !), en quart, on se retrouve avec un point à mesurer, même si je me le donnais largement…

Je m’apprête à aller chercher mon sublime mètre jaune à ruban rigide dans le sac (Vi… J’ai mon sac de boules… Il me suit sur tous les concours , enfin quand je l’ai dans le dos, et comme je ne vais pas m’acheter un sac Obut, j’ai récupéré un de mes enfants… Non ! Ce n’est pas un de mes enfants qui portent mes boules, mais c’est que j’ai récupéré un sac à un de mes enfants ! Whoooo ! Faut comprendre un peu !  Un très beau sac Scoubidou ! Non ! Cher lecteur, je ne t’appelle pas Scoubidou, c’est simplement que mon sac est à l’effigie de ce personnage canin. Un peu comme ce sac là :

Bon… je pourrais fermer là ces très intéressantes informations, et même parenthèses, hautement informatives, mais il faut aussi que je vous dise que depuis un certain temps, des joueuses (3 fois championnes cette année, euh… En 3 championnats) et joueurs (0 fois champion de leur vie ! ;-) ) m’appellent à présent Scoubidou… Alors… Non ! Mon nom n’est pas marqué sur mon petit sac ! Et pis d’abord, qu’est ce que j’ai dans mon sac de boules (Vi… Des fois google me ramène des internautes vicieux…) : Une bouteille d’eau, à manger, mon mètre à ruban, rigide, des chiffons, plausiblement secs (Le "c" et le "s" ne se prononcent pas ensembles), selon la densité de la pluie (aujourd’hui il n’était pas plausible d’avoir des chiffons secs)) lorsque… (Et vi… Ami lecteur ! Relis depuis le départ si tu veux comprendre pourquoi j’écris « lorsque » à ce moment précis de mon récit) un de mes adversaires me dit :
« Non j’ai le mien dans la poche », en le sortant !
Bon… Ami (Je t’appelle ami, uniquement parce que j’espère que tu iras faire un tour sur ma page livre, et peut-être même que tu l’achèteras !), je te rassure, il a juste sorti un mètre.
Alors je lui ai pris le bout…
Vi… Je suis comme ça… Mais l’un dans l’autre, je ne suis pas un mauvais bougre (malgré ce que pensent certains arbitres)
J’ai donc approché le gros bout du mètre de l’adversaire de sa boule et là… Elle a avancé d’un bon centimètre pour venir se coller au dit bout (Ce qui n’a rein à voir au jeu Adibou, fait pour les enfants).
Je fais remarquer à mon aimable adversaire :
-         Whoooooo, il est aimanté ton mètre
Et il me répon…da
-         Oui
J’ai donc éclaté de rire… Finalement j’ai donc sorti mon propre (Enfin… selon mon hygiène de la semaine) mètre… Et on remesu… ri…
On avait encore le point ! C’est dire comme on l’avait large avant… Euh… Le point !

@++
Sougil – Aimant si près

Vidéo Coupe De France 2007 - 2 :

Dernier championnat départemental :

Une très belle matinée ! Je fais 4 trous en 2 parties et demi...
L'après-midi, pas de la pluie.... Non...

Des hallebardes !

Dommage, j'étais plein bras...

@++
Sougil - Trempé rarement