Avertissement : Ce site est personnel, indépendant et n'a aucun lien avec une fédération quelconque. L'auteur n'hésite pas à être dans l'humour, qu'il soit grivois ou potache. Avant de faire un "rapport" quelconque, l'auteur avertit que vous n'êtes nullement obligé de consulter ou même d'apprécier ce site et décline toute responsabilité en cas de propos ou image qui pourraient être dérangeants ou même choquants.
Un Homme sans Humour est un pauvre sans rêve.

21.10.16

Complexe sportif Auguste Grégoire


Je viens de lire sur Cholet Mag qu'un tout nouveau complexe sportif, nommé Auguste Grégoire, est sorti de terre à Cholet... C'est l'automne : ça pousse comme les champignons !

Très joli et fonctionnel bâtiment, pour 900 licenciés, qui a coûté... 4 900 000 € (prix psychologique !)...

Bon... Quand je rencontre M. Le Maire, Gilles Bourdouleix (qui a un très joli prénom), il me dit qu'il n'a pas d'argent à dépenser pour la pétanque : c'est vrai... La pétanque, ce n'est pas vraiment un sport... Puis ça ne se joue qu'en extérieur... Dixit le néophyte, qui, manifestement et par définition, n'y connait pas grand chose ! Mais on ne lui demande pas de faire que des bouchons ou des carreaux... et il y a déjà le National (en salle, lui... alors que la pétanque est un sport... pardon... un loisir d'extérieur), pour lequel on dépense... Mais qui rapporte également ! C'est vrai ! Le National est une magnifique manifestation, qui ne pourrait pas se faire sans la ville ! Merci et bravo à elle !

En considérant le nombre de licenciés, rien que de pétanque, à Cholet même (et sans compter la banlieue proche), on dépasse les 400 licenciés ! Alors je sais... La moyenne d'age n'est pas forcément celle du badminton... Mais ce sont quand même des vrais gens ! Et qui votent en plus ! ;-) (<- Smiley qui veut dire qu'il faut bien rigoler un peu...).

Alors... Pourrait-on espérer, à Cholet, ne serait-ce que la moitié, voire même largement moins, de l'argent investi dans ce nouveau complexe, pour bénéficier, nous aussi, de terrains couverts dignes de ce nom ? Donnez-moi (façon de parler), ne serait-ce qu'un cinquième de cette somme, et je vais ravir, non seulement les plus de 400 licenciés choletais, mais, en plus, certainement quelques autres, d'autres sports, qui, eux aussi, sont les enfants pauvres des installations sportives de la ville.

S'il faut que des tribunes "politiques" soient publiées sur mon site, qui regroupe plus de 20 000 (prix non psychologique) visiteurs , et partagées sur facebook, pour pleurer une véritable installation... On va le faire régulièrement ; à chacun ses "combats" !

@++
Sougil - Sens appris

Aucun commentaire: